Forum RPG Inuyasha Universe

Forum RPG Inuyasha Universe
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Amaya/Ai Sakae [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amaya Sakae

avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : http://inuyasha-sesshomaru.forumgratuit.org/forum
Date d'inscription : 09/07/2010

Votre personnage
Age: 213 ans
Indice de puissance:
Autres:

MessageSujet: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Ven 9 Juil - 16:32

~¤ IDENTITÉ DE VOTRE PERSONNAGE ¤~
Nom : Sakae
Prénom : Amaya (Aya pour les intimes) ou Ai quand il s'agit de sa double personnalité mais peu sont au courant.
Âge : 213 ans (à peine la vingtaine en apparance)
Sexe : Féminin
Race : Ryûkosui (i.e un youkai à forme humaine pouvant se transformer en dragon et ayant une affinité particulière avec l'eau, membre du clan Karyû no Seisui)
Epoque de résidence : Epoque Sengoku
Statut : Vagabonde soignant les malades dans les villages qu'elle traverse en échange du gîte quand il s'agit d'Amaya...

~¤ DESCRIPTION DE VOTRE PERSONNAGE ¤~
Description physique :
De par ses origines japonaises et son attrait pour l'eau surtout en profondeur, la jeune femme a une peau très pâle, lisse et fine qui néanmoins ne lui donne pas un air maladif. Ses cheveux et ses yeux eux, en revanche sont particuliers et la distinguent des autres êtres humains. Ses cheveux ont une teinte argentée qui passe au blanc suivant les rayons du soleil et ils semblent onduler dans son dos lorsqu'elle bouge. Ils sont rarement attachés et lui tombent jusqu'aux hanches. Ses yeux quant à eux sont aussi bleus qu'une mer turquoise et il arrive que plus d'un homme s'y perde lors de sa contemplation. Mais les hommes ne s'attardent pas que sur ce détail non , leurs yeux descendent plus bas de temps vers la poitrine de la jeune femme tout à fait convenable soit dit en passant. En effet, bien que celle ci ne cherche pas spécialement à se faire remarquer, elle porte néanmoins des vêtements qui laissent deviner bon nombre de choses même s'ils ne laissent rien voir. Pour continuer sur son corps, on peut constater que ses ongles sont légèrement tranchants et pointus, vestiges de sa forme animale lorsqu'elle est humaine. La jeune youkai possède aussi un tatouage en forme de dragon sur son épaule, héritage de son père mais d'autres marques sur son corps beaucoup moins gracieuses prouvent que sa vie ne fut pas toujours rose. Si vous avez un jour la chance de la voir se baigner, se rhabiller ou autre, vous remarquerez des cicatrices dans son dos mais évitez de lui en demander l'origine, elle même l'ignore.
Mais en général son corps, bien que svelte (comme sous sa forme draconnière) est d'une part grand puisqu'il doit faire à peu près 1m70, et d'autre part agile ce qui est un atout majeur lors des combats au corps à corps. Tout cela est en plus des capacités physiques propres aux youkais comme une grande endurance (aléatoire suivant le lieu où Aya se trouve bien sur, de par sa nature), et une grande force.
Sur le plan vestimentaire ensuite. Bien que la jeune femme soit modeste dans son caractère, ses vêtements eux trahissent sa richesse. Les tissus utilisés sont souvent fins et brodés et révèlent plus une origine chinoise que japonaise mais tout dépend des tenues. Certes elle n'en a pas énormément puisque les vêtements prennent énormément de place, ils sont incommodes pour le voyage mais elle en change régulièrement tout de même dés qu'elle peut dans les villages où elle passe. Il est rare par contre que ses vêtements laissent sa peau nue. Ce n'est pas qu'Aya ne tolère pas le soleil mais se montrer aux autres la gène de plus elle tient à garder sa peau pâle. Voyageant beaucoup à cheval, ses robes sont donc très amples ce qui lui permet en plus de cacher des armes.

Sous sa forme de dragon maintenant. Tout d'abord ses écailles sont d'un blanc immaculé et bien qu'elle ne possède pas d'ailes, ses pattes sont d'une rare force qui lui permettent de courir rapidement mais aussi de s'accrocher aux sols sous marins solidement de manière à pouvoir remonter même les courants les plus forts. Ses griffes sont par ailleurs très tranchants et peuvent aisément serrer un homme au point de lui briser toutes ses côtes ou lui enfoncer les griffes dans le corps. Il en va de même pour ses crocs plus ou moins longs mais non pas innoffensifs. Tout le reste du corps est svelte et musclé pour lui permettre de nager facilement, toute sa colonne vertébrale est d'ailleurs surmonté d'une espèce de crète qui la fait changer de direction à son gré et favorise une meilleure pénétration dans l'eau ainsi qu'une meilleure vitesse et agilité. Contrairement à sa forme humaine, ses yeux ne sont plus bleus turquoise mais violets comme une pierre d'améthyste polie.


Spoiler:
 

Description psychologique :
Aaaah vous vous interessez donc à l'esprit d'un dragon? Et bien dans ce cas attendez vous à en connaître deux. En effet, Amaya a une autre personnalité en elle qui dit se prénommer Ai. Car bien qu'elle soit là, dans son esprit, Aya ignore tout de sa compagne et de son passé mais elle sait qu'elle en a un. Mais commençons par décrire "l'initiale".
Aya est pour ainsi dire...peut être pas une 'bonne poire', elle n'est pas aussi stupide mais elle est toujours prète à aider les autres et ce qu'importe ce qu'il a fait. Quand elle arrive dans un village elle soigne dnc aussi bien les voleurs que les gens honnêtes et si elle croise des bandits sur sa route qui veulent l'attaquer, la piller voire pire... elle sera quand même prète à les aider si possible. Cette pulsion à vouloir à tout prix aider autrui la fait donc agir comme une maniaque et la fait donc passer pour une naïve mais ne vous y fiez pas! Car elle n'utilise pas ses pouvoirs dangereux volontairement néanmoins, il est arrivé autrefois qu'à cause de sa peur panique des combats, ses pouvoirs se déclenchent malgré elle et blessent ses agresseurs. Maintenant que vous connaissez sa principale activité et son état d'esprit, vous devinerez que celle qui est incapable de faire de mal à une mouche a eu un sentiment de culpabilité hors norme. Elle les aurait d'ailleurs soigné s'ils n'avaient pas été tous tués... On peut donc ensuite supposer qu'elle n'utilise jamais ses pouvoirs 'malveillants', et bien en réalité c'est Aï qui se charge de cette tâche.

Ai est, pour généraliser, aux antipodes d'Aya. En effet, totalement indifférente aux malheurs des autres, Ai intervient en général, en cas de situations critiques, autrement dit: pour les combats. C'est elle qui révèle toutes les facultés physiques auxquelles a droit Aya, les connaissances de l'une profitant également à l'autre et la maîtrise qu'elles ont des armes. Contrairement à "l'initiale' une fois de plus, qui est très souvent timide face aux jeunes hommes, Ai elle, ne se gène pas et ne se prive pas d'une soirée de plaisir de temps en temps si elle le souhaite. En revanche, si le jeune homme ne lui plait pas, dans le meilleur des cas, elle passe son chemin sans rien répondre, ou autrement, elle le rend incapable de se reproduire pour le restant de ses jours. Tout cela pour prouver qu'elle n'est pas totalement une bête sanguinaire comme beaucoup le pense. Mais peu savent qu'il y a deux personnalités derrière ce visage angélique ce qui n'est pas plus mal pour la misanthrope. Car oui, Ai est agoraphobe ce qui la rend misanthrope, excepté lorsqu'elle est parmi son clan, néanmoins il arrive qu'elle fasse des efforts et qu'elle se mette à imiter Aya en soignant des gens. En réalité, il s'agit juste d'un moyen pour éviter de dormir à la belle étoile le soir... A ce jour il n'y a qu'en face de la princesse Seisuiko que l'agoraphobe se plait et ne se montre pas hostile car elle la connait et lui fait confiance.
Mais parfois, on pourrait aussi dire qu'Ai est cruelle. Car même lors d'un combat, où elle prend de temps en temps un malin plaisir à faire souffrir l'autre, la misanthrope garde son sang froid or ce n'est pas toujours le cas! Et si elle vient à perdre son sang froid alors les personnes alentours ont intérêt à savoir nager bien que avec la force à laquelle l'eau arrivera, le meilleur nageur ne pourra rien faire de plus que prier pour être épargné, ou alors à courir très vite pour échapper au dragon qui les poursuivra, faisant peu de différences entre alliés ou ennemis. Pourquoi perd-elle son calme ainsi? Ce n'est pas encore très bien défini, même Aya l'ignore mais heureusement, ces crises sont temporaires mais souvent meutrières.


~¤ HISTOIRE GLOBALE ¤~
Pourquoi? Pourquoi oublier ce moment de sa vie? Et pourquoi tremblait-elle autant?
De sa très jeune enfance, Aya ne se souvient que d'appréhensions et de vagues émotions. Il lui est impossible de mettre un visage sur ses parents et de son grand frère mais elle sait qu'ils étaient honnêtes et qu'on n'avait rien à leur reprocher et qu'ils étaient eux aussi des ryûkosui. Son premier souvenir est la vue d'un toit... Avec non loin le bruit des gouttes de pluie heurtant le bois du toit et des autres gouttes tombant des poutres pour finir dans un seau au bout des angles des maisons pour récolter l'eau. La jeune femme tenta de bouger un peu mais son dos la lança comme si on le lui tranchait. En plus de ses tremblements, autant dire donc que sa liberté de mouvement était donc limitée. Puis des bruits de pas surgirent et une femme entra. Pas très âgée mais avec un visage qui montrait que quelques années étaient passées déjà, elle tenait une bassine d'eau dans ses mains et des bandages par dessus son avant bras. Son visage était familier à la jeune fille mais elle aurait été incapable de mettre un nom dessus. La nouvelle arrivante se mit à lui parler, à lui poser des questions sur ce qui s'était passé mais rien ne venait à son esprit. Une servante entra à son tour et à deux, elles mirent Aya sur le côté après avoir enlevé tout les bandages qui recouvraient le haut de son corps, un détail qu'elle n'avait pas senti auparavant. Les tremblements qui la prenaient ne les aidaient pas à nettoyer les plaies et remettre les bandes mais elles y parvinrent malgré tout avant de lui donner un repas. Sentir quelque chose dans son estomac lui fit du bien, comme si elle n'avait rien mangé depuis des jours mais en quoi cela pouvait-elle la gêner? Certes elle n'avait que 16 ans et pour un youkai c'est encore très jeune mais justement, elle était une youkai alors pourquoi de telles plaies subsistaient encore sur sa chair? Ce n'est pas comme si elle comptait utiliser ses pouvoirs, là il s'agissait d'une question de facultés naturelles propres à ce qu'elle était. Le fait est qu'elle se contenta de se rendormir.

A son réveil le lendemain, un seul nom lui venait aux lèvres: Ai. Cette nuit là, la jeune youkai avait appris son existence et l'origine de ses tremblements. Ai, ou celle qui était restée quelques années en sommeil dans son esprit avant d'être capable de se manifester, avait refusé en bloc d'expliquer ce qui ce qui avait causé ces plaies mais avait avoué qu'elle avait pris possession du corps d'Aya mais cela s'était révélé une tâche plus difficile que ce qu'elle avait cru. « L'initiale » ne rejeta pas cette inconnue qui l'envahissait d'une certaine manière. Comment aurait-elle pu la faire disparaître de toute manière? Elle ignorait même comment elle était apparue...
L'immobilité lui fut encore nécessaire quelques jours avant que son dos ne soit assez guéri pour permettre à la jeune femme d'utiliser ses muscles pour se redresser, se relever et marcher un peu. On lui annonça que ses parents et son frère avaient été tué. Bien sur, elle ressentit de la peine mais aucune larme ne coula des yeux bleus turquoise de la youkai tout simplement parce qu'aucun souvenir précis ne leur était rattaché, comme si elle avait toujours été orpheline. On l'amena chez elle, un petit manoir fort bien entretenu où seuls les serviteurs résidaient maintenant que leurs maîtres n'étaient plus. Aya y apprit qu'à son réveil, elle se trouvait chez une humaine de son village natal qu'elle avait connu comme nourrice autrefois et que désormais, le manoir et ses biens lui revenaient de droit. La jeune femme s'y installa donc comme si on lui offrait une maison qu'elle n'avait encore jamais visité. Mais le temps aidant, elle se souvint d'avoir couru dans les couloirs, d'avoir appris à lire entre ces murs et d'avoir monté à cheval pour la première dans la cour. Les noms lui revenaient aussi, que ce soit ceux des membres du village, de ses serviteurs et même de ceux du clan! Elle se rappela de toute l'organisation et des seigneurs qui la dirigeaient ainsi que de leur fille, Seisuiko, un peu plus âgée qu'elle de quelques années et aussi du fait que ces dernières se connaissaient. Tout ses souvenirs lui revinrent rapidement grâce aussi aux allusions de tout ceux qui la connaissait depuis quelques années au point que maintenant, elle se rappelle de tout, sauf du visage de ses parents.

Les semaines qui suivirent, Aya et Ai s'en servirent pour mieux se connaître et comme « l'initiale » n'avait pas encore le réflexe de ne pas parler à voix haute quand elle s'adressait à sa compagne, elle s'isolait dans un coin tranquille d'une montagne proche, souvent les jours de pluie pour discuter en priorité de la manière d'être d'Ai qui semblait tout de même loin de celle de la youkai. Les souvenirs d'avoir joué avec Sei remontèrent le plus souvent surtout le jour où, parties jouer dans la forêt un jour, Aya perdit la jeune princesse. Ce dut être le jour le plus angoissant de sa vie. Heureusement cela se finit bien. Il y eu également un autre détail, primordial dans l'esprit de la jeune femme, qui lui revint en mémoire: Ai était apparue depuis beaucoup plus longtemps que ce qu'elle croyait. Elles s'étaient connues quand Aya avait 5 ans et même ses parents l'ignoraient, c'était leur secret. Sei était la seule personne en qui elle avait assez confiance pour lui révéler cette découverte.


Tu as vite appris à contrôler mon corps...Nos nuits blanches à y travailler n'ont pas été inutiles.
Il le fallait bien...J'avais envie de bouger par moi-même, de faire face aux gens mais...ils ne me plaisent pas...
Et pourquoi cela? Ils sont tous bienveillants pourtant et toujours prêt à rendre service.
Je ne le vois pas ainsi...Je ne sais pas, c'est étrange. J'en ai peur je crois, je n'aime pas quand il y a du monde autour de moi comme si quelqu'un allait surgir et m'attaquer. Et je te vois parfois inquiète pour les autres, ou tristes pour eux mais moi...
Tu ne ressens rien, je l'ai remarqué. Tu es d'une indifférence incroyable voire hostile. Tu n'aimes pas les humains?
Je ne les connais pas, ne les comprend pas alors pourquoi serais-je autrement? Je ne supporte pas non plus qu'on me touche sans bonnes raisons ou sans mon accord et prendre la peine de trouver une excuse prendrait trop de temps, alors j'agis.
Mais les gens veulent juste t'aider... Et ta peur des autres, viendrait-elle de cette nuit-là?
C'est possible mais tu n'as rien à savoir à ce propos. Maintenant rentrons.

Aya se plia à la recommandation d'Ai et rentra au manoir. Voilà comment se terminaient leur conversation à cette époque là. Le silence encore et toujours sur ce qui s'était passé la nuit où elle perdit la mémoire. Pour ne plus y penser, la jeune youkai allait rendre visite à Seisuiko, la fille des seigneurs à la tête du clan. Contrairement face au reste des humains ou des youkai, Ai se sentait bien avec la hime, sans doute que sa compagne d'esprit l'influençait . Quoiqu'il en soit, ses leçons en tout genre et ses visites chez son amie furent ce qui rythma une grande partie de sa vie passée au lac Karyû no seisui du Mont Hakurei, avant son départ pour vagabonder à travers le pays.
Elle assista donc entre autre aux tragédies que subit son amie. Elle connut donc ses douze années de tristesse suite au décès de ses parents mais aussi son fiancé. Ce jour là, le bonheur que la jeune femme ressentit pour son amie fut aussi poignant que la détresse dans laquelle elle fut lorsqu'ils durent se séparer. Certes, il ne s'agissait pas d'elle mais tout la touchait comme si elle était à la place de la hime. C'est à ce moment là déjà, qu'Ai, irritée par ses histoires de clan ennemis, des traitrises, ... proposa à la youkai de partir du Mont Hakurei. Cette dernière évidemment refusa, prétextant que laisser Seisuiko seule face à sa détresse agirait sur elle comme un second coup de poignard mortel. Etant elle aussi attachée à la sirène, la misanthrope n'insista pas.
Néanmoins, le changement de comportement de son amie lui fit changer d'avis quelques mois après. Amaya qui fut toujours encline à aider autrui et qui n'aurait jamais pu blesser quelqu'un -ce qui expliquait qu'elle ne portait jamais une arme sur elle- avait du mal à supporter les meurtres commis par celle qui les gouvernait. Aussi, bien qu'elle considère encore la princesse comme son amie, du jour au lendemain, après avoir seulement harnaché un cheval et prit quelques vêtements pratiques pour le voyage ainsi que deux manji sai que possédait son père autrefois, la youkai à double personnalité partit du village de la surface pour un voyage qui se prédestinait hasardeux, sans buts précis à travers le Japon et tout les dangers qu'il pouvait offrir.

Où allait-elle exactement? Impossible de le savoir puisqu'elle n'était sortie que très peu du Mont Hakurei auparavant excepté pour aller faire du commerce avec quelques villages aux pieds de la montagne. Avec elle, la jeune femme avait pris un peu d'argent pour pouvoir dormir dans quelque auberge si elle se trouvait dans un village une fois le soir tombé. Les premiers temps, tout se passait bien. Ils s'arrêtaient régulièrement près d'une rivière ou d'une petite source chaude pour se détendre et tout ce qui pouvait constituer un danger semblait les épargner. Jusqu'au jour, ou plutôt u n soir, où prenant un bain dans un onsen naturel, des singes crurent amusant de prendre ses vêtements. Heureusement, la jeune femme se baigne toujours habillée, certes il s'agit que d'un très léger kimono blanc et il ne cache pas tout une fois imbibé d'eau, mais elle se sent moins...découverte quand elle le porte. Sortant avec hâte de l'eau, trente six choix ne s'offrirent pas à elle, n'ayant que trois-quatre tenues de voyage différentes, il fallait leur courir après. Grâce à sa rapidité et son agilité naturelle, la distance entre elle et les animaux restait respectable et se réduisait même jusqu'à ce qu'une branche cède sous ses pieds et la fasse tomber près d'un camp. Curieuse, elle s'approcha vers la lumière mais les hommes à moitié ivres et à moitié somnolents avaient quand même assez de lucidité pour aller voir ce qui se passait. Il est inutile de préciser que l'alcool de leur sang sembla disparaître quand ils tombèrent sur cette jeune femme encore trempée et que l'idée qui germa aussitôt dans leur esprit ne les quitta plus. Totalement impuissante de par sa volonté même de ne blesser personne, Amaya fut incapable de bouger bien qu'horrifiée par ce qui allait lui arriver. Mais la suite ne fut qu'un immense trou noir dans son esprit.
Elle se réveilla près de la source chaude où elle avait pris un bain la veille à la seule différence près que l'eau semblait un peu plus rouge. Son cheval était debout un peu plus loin à l'ombre alors qu'il devait être près de midi. Les vêtements volés par les singes n'étaient pas revenus mais elle était habillée alors qu'elle n'en avait aucun souvenir... La seule à pouvoir accomplir tout cela était bien évidemment Ai qui dormait pour le moment. La youkai se doutait de ce qui avait pu se passer: un massacre mais sa conscience se refusait à apprendre la vérité. Ses mains se chargèrent donc d'harnacher le cheval et de le guider vers le sud. C'est à partir de cette époque là, qu'Aya décida de soigner ceux qu'elle rencontrait et qui étaient dans le besoin comme pour racheter tout les meurtres commis par sa compagne qui était décidée à ne pas s'arrêter.


Ohé... Ca te dirait pas d'investir dans une arme un peu plus persuasive que tes baguettes chinoises?
Pour que tu causes encore plus de morts sur ta route? Non, hors de question.
Je te rappelle que je te sauve la vie en les tuant!
Je ne suis pas aussi insensible et indifférente aux autres que toi!

Cette dispute annoncait une longue migraine à venir ainsi que la disparition temporaire d'une des deux personnalités tout au fond de la conscience. Le cheval était presque à plaindre à ressentir autant de colère chez sa cavalière...

Mais il faut que tu comprennes que tu fais une cible facile avec tes airs de sainte innocente! On dirait que si on te fait un croche pied, tu te brises en mille morceaux! Sans compter qu'avec un youki aussi pur on fait vachement crédible quand on dit être youkai.
Ce n'est pas parce qu'on est youkai qu'on doit forcément être mauvais!
Je suis d'accord mais apprend à te défendre un peu! C'est pas parce que je m'appelle « Ai, amour » que je dois en être une et encore heureux sinon les humains auraient réussi à t'avoir depuis longtemps! Tu parles d'une youkai!
Dit ce que tu veux, tu n'auras pas cette arme.
Ah oui?

Et le trou noir revint. Ces prises de possession forcées étaient très pénibles et douloureuses mais c'était le seul moyen pour la misanthrope d'agir un tant soit peu comme elle le voulait. Le soir même, Ai se rendit chez un forgeron connut pour les armes qu'il créait et auxquelles il attribuait certains pouvoirs. Il accepta volontiers de forger la lame demander et il fallut donc encore attendre une semaine avant de l'obtenir. Pour passer le temps, la jeune femme campa dans le village le plus proche de la montagne où résidait le forgeron et imita Aya en soignant les gens malades pour ne pas se faire trop remarquer. Une fois la semaine écoulée, l'agoraphobe fut donc en possession d'une nouvelle arme: Shimobashira, sa lance capable d'être pliée. Autant dire que lorsqu'Aya reprit conscience et vit cette arme, elle piqua une des premières crises de colère dans sa vie. Heureusement cette dernière retomba vite quand elle arriva sur le littoral. Et oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, c'était la première fois, en un siècle d'existence, que la mer s'offrait à ses yeux. Elle y resta quelques jours pour se ressourcer sous forme de dragon, nager à sa guise, se laisser porter par les courants. Autant de choses qu'elle avait presque oublié à dos de cheval. Ce retour aux sources d'une certaine manière, lui donna envie de retourner au Mont Hakurei néanmoins sa curiosité pour le reste du pays fut plus forte. Quand elle ressortit enfin de l'eau -sous forme humaine- elle tomba quasi nez à nez avec un jeune homme qui se tenait à côté du cheval de la youkai, se demandant surement à qui pouvait appartenir les affaires qu'il transportait. Tranquillement, elle s'approcha de lui qui pour le moment, lui tournait le dos. Il ne se retourna seulement lorsque l'étalon releva la tête pour voir sa cavalière. Il s'excusa auprès de la créature qui avait surgi de l'eau et réussit à lui tendre ses vêtements en essayant de dissimuler le rouge qui lui montait aux joues. Aya resta sans voix, intimidée, et ne réussit qu'à demander où se trouvait le village le plus proche. Le jeune homme la guida volontiers et l'acceuillit chez lui après l'accord de son père, un samourai. Ce dernier l'accepta pour la nuit mais les cheveux blancs de la belle le rendait mal à l'aise. Il était même prêt à l'exécuter s'il détectait des signes suspects mais le soir, au village, quelques commerçants arrivèrent et la reconnurent. Ils déclarèrent au seigneur que la jeune femme, bien qu'elle ait avouée être une youkai, avait soigné plusieurs des leurs atteints de fièvre. Bien sur, ils avaient cru qu'il s'agissait d'un piège et que après leur guérison, les gens retomberaient malade mais il n'en fut rien.
Cette générosité et cette efficacité précéda la jeune femme dans plusieurs villages. Car ses yeux bleus turquoises, ses cheveux blancs argentés, son cheval et ses tenues dont la confection révélait une influence chinoise, la rendaient facilement reconnaissable. De plus, étant étrangère aux terres qu'elles traversaient parfois, elle ne prenait pas le chemin le plus court entre deux villages donc les simples humains qui commerçaient arrivaient généralement avant elle et avaient donc le temps de parler.

Ces voyages itinérants durèrent jusqu'à il y a 1 ans lorsque Amaya se décida enfin à rentrer au Mont Hakurei. On lui confirma des rumeurs qu'elle avait entendu parlé au cours de ses rencontres avec des humains, à propos de la perle de Shikon. Les serviteurs de sa maison lui apprirent que le clan devait désormais trouver les fragments éparpillés et les amener à Seisuiko pour que le clan, qui était devenu instable en son absence, soit reformé comme avant et devienne plus puissant. La jeune femme prête à tout pour son amie et supérieure. Son retour au lac Karyû no seisui ne fut donc qu'une halte avant la reprise du voyage qui cette fois avait un but précis.


~¤ AU COMBAT ¤~

Arme(s) principale(s) :
Shimobashira: Une lance capable de transformer l'eau en glace. Aya s'en sert comme 'prolongement' de son pouvoir. Elle peut également se "déboiter" en quatre parties pour pouvoir être plus transportable surtout à cheval. Les parties tiennent par une petite chaine intègrée dans le bois néanmoins elle reste facilement et rapidement remontable grâce à un système que la jeune femme serait incapable d'expliquer... La lame quant à elle est souvent recouverte d'une sacoche de cuir.
Spoiler:
 

Souseiji: autrement dit "les jumeaux". Il s'agit de manji sai mais sans aucun pouvoir particulier. Très petits (25cm) mais très tranchants, la jeune femme les glisse sous ses vêtements et les sors en cas de problèmes. Elle fait de même avec quelques armes de jets tels que des shurikens ou des kunais mais elle n'en possède que très peu et privilégie le corps à corps au lancer.
Spoiler:
 

Attaques :
Tanigawa: Cette attaque est en réalité un système de défense. Ai génère autour d'elle de multiples courants d'eau qui tournent à une vitesse fulgurante. Cela a pour but de dévier les attaques ennemies mais ne les arrête pas pour autant, le courant de l'eau entraine juste les poings ou lames adverses sur les côtés, permettant à la youkai de contre-attaquer. Mais cette défense n'est pas permanente, demandant beaucoup d'énergie d'un coup, elle ne l'utilise qu'au dernier moment et l'arrête dés la fin de l'attaque.

Tsumetai: Grâce à sa lance, Ai peut matérialiser de la glace à partir de l'eau qu'elle génère. L'attaque la plus utilisée est l'envoi de piques de glace vers l'ennemi mais cela peut varier, elle peut aussi l'immobiliser etc...

Ensuite la jeune femme n'a pas d'attaques bien définies car tout dépend de la situation de ce qu'elle a sous la main. Bien qu'elle n'en ait pas, elle peut par exemple se servir d'un katana ou d'un arc. Mais sa technique préférée demeure quand même le combat au corps à corps à mains nues.
Sous forme de dragon, elle utilise simplement ses griffes et ses crocs et la solidité de ses écailles lui garantit une protection efficace digne des meilleures armures. Le reste du temps elle se sert de sa maitrise de l'eau.


Pouvoirs :
La maîtrise de l'eau à plusieurs échelles d'où son appartenant au clan Karyû no Seisui mais Aya ne connait pas vraiment ses limites n'ayant jamais cherché à les atteindre.
La transformation à volonté en dragon ainsi que la capacité à purifier certains youkais, tout dépend de leur puissance.
Grâce à cette de purifier, la jeune femme a acquis le poivoir de soigner les blessures et surtout tout ce qui concerne les empoisonnements et les infections. La rapidité du temps de guérison dépend de la gravité de la blessure, bien entendu.


Points forts : Son agilité et sa force. Si elle se trouve en un lieu fort humide ou près d'une étendue d'eau, ses pouvoirs se renforceront. Ensuite, sa faculté à purifier l'imunise contre toute forme de poisons ou d'infections qu'importe l'importance des blessures, le reste est pris en charge par sa nature de youkai.
Le fait d'avoir Ai est un avantage également car la jeune femme passe moins pour une naïve et ainsi on tente moins d'abuser d'elle. On est aussi dissuadé de s'en prendre à elle sans bonnes raisons quand on la voit remettre les autres à leur place.


Points faibles : Les milieux arides et chauds en général ainsi que l'électricité l'affaiblisse considérablement. Après, les problèmes surgissent du lien Aya/Ai. En effet, pour combattre, ai prend la place d'Aya mais changer ainsi de personne est extrèmement fatiguant, aussi une fois la pression du combat retombée, il n'est pas rare qu'elle s'effondre ou alors qu'elle soit prise d'une violente migraine qui l'empèche de reprendre son chemin pendant quelques temps, parfois plusieurs jours. Maintenant si on met de côté tout cela, elles ont également le besoin de se reposer régulièrement mais cela n'arrive que si Ai est éveillée, c'est à dire qu'elle ait conscience de ce qui se passe tout en laissant Aya contrôler le corps, ou inversement.
Le désir de 'l'initiale' de soigner tout le monde peut se révéler dangereux également suivant les personnes qu'elle soigne, certains tentant de profiter du moment...


Indice de puissance désiré :12 (J'ai peur d'être trop gourmande mais dans la présentation du clan il est écrit que les dragons sont puissants d'une manière générale, après désolée si je ne le montre pas assez dans ma fiche mais je n'aime pas trop faire 'gros bourrin' de plus la puissance dépend des milieux dans lesquels Aya se trouve.)

Autre:Ce n'est pas vraiment primordial de le préciser mais je préfère le faire quand même: Aya voyage toujours à cheval. Ce dernier n'a rien de particulier, ce n'est pas un cheval youkai mais un simple étalon noir de jais, à peu près 1m65 au garrot, habitué au climat aride se contentant de très peu d'eau ainsi. il est donc endurant et peu être très rapide lorsque la situation l'exige. En revanche il a un don particulier pour ne pas faire attention où il marche quand il est distrait, il se retrouve donc souvent avec quelques atteintes aux jambes. Il est sensible au youki des personnes et craint donc les youkai, heureusement, celui d'Aya étant pur il ne la craint pas sauf parfois quand elle prend sa forme draconnique.

~¤ HORS-RPG .:. PRÉSENTATION DE VOUS-MÊME ¤~

Votre prénom : Flora **
Âge : 17 presque 18
Depuis combien de temps faîtes-vous du RPG ? Excellente question... 2 ans je crois.
Comment avez-vous découvert le forum Inuyasha-Universe ? Google ^^
Code Secret Inuyasha : [Code correct/ Bankotsu, pis c'est moi qui les invente j'adore les trucs niais... Avant c'était petit nuggets ! 8D] (Bravo à celui qui les invente xD)
Commentaire :


Dernière édition par Amaya Sakae le Dim 11 Juil - 14:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inuyasha-sesshomaru.forumgratuit.org/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Ven 9 Juil - 16:37

Bienvenue! :3
Revenir en haut Aller en bas
Sayome Higurashi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 549
Age : 27
Localisation : Tokyo, Temple Higurashi
Date d'inscription : 29/09/2006

Votre personnage
Age: 18 ans
Indice de puissance: 9
Autres:

MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Ven 9 Juil - 17:26

Oh le zoli dragronnet =3

_________________


Her destiny - You'll never understand - Make a choice[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stepheatloid.deviantart.com
Seiken

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 23
Localisation : Dans mes bottes!
Date d'inscription : 27/05/2010

Votre personnage
Age: Inconnue
Indice de puissance: 12
Autres:

MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Ven 9 Juil - 20:18

Bienvenue, c'est un très joli début de fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Sam 10 Juil - 2:56

Coucou petit dragonnet bisounours ! (oui le dragon misanthrope se révèle une redoutable machine à Free Hugs une fois sur la Chat Box) Tu déclencheras des inondations sur le fofo hein ! Ca fera de l'animation !

Super début de fiche ! °°
Revenir en haut Aller en bas
Kagome Higurashi
+ Infirmière Soignante de l'époque Sengoku +
avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Age : 25
Localisation : Non loin de mes proches
Date d'inscription : 12/08/2008

Votre personnage
Age: 17 ans
Indice de puissance: 11
Autres:

MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Sam 10 Juil - 13:22

Bienvenue! Jolie ton perso! >w<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Sam 10 Juil - 15:09

Oh la belleuh fiche °0°

T'inquiète pas t'inquiète pas d'façon on prend tous 12 en général (ce qui tend à prouver la totale inutilité du système d'indice de puissance mais bon... Il est là pour faire joli en fait non ? °°)

Sinon t'as combien d'années d'équitation derrière toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Amaya Sakae

avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : http://inuyasha-sesshomaru.forumgratuit.org/forum
Date d'inscription : 09/07/2010

Votre personnage
Age: 213 ans
Indice de puissance:
Autres:

MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Sam 10 Juil - 16:32

Attendez avant de dire qu'elle est belle x) Me reste encore l'histoire! Mais merci à tous pour l'acceuil ^^ *calin général*

Seiken, voilà, trop tard, je te prend déjà à partie, maintenant tu es 'Undertaker' xD (je sais faut que j'arrête Kuroshitsuji mais ce perso est quand même génial ^^)

Bankotsu: Tes commentaires sur les inondations à venir m'ont influencé pour la peine! Maintenant Ai fera vraiment des catastrophes, na! x) Mais les calins mode bisounours resteront sur la cb! Faut que ma perso soit un minimum crédible tout de même ^^'
Sinon pour l'indice de puissance je peux augmenter si tu veux =D (vi, j'aime la puissance mais pas être une bourrin ou m'en servir comme tel... assez paradoxal je l'avoue -.-').
Quant à l'équitation... je dirais que j'en ai fait pendant 5 ans, après sûre j'ai le galop 4 mais ça va faire 4 ans que j'ai arrêté à cause de mes études. Pourquoi? J'ai fait des erreurs? o_o Dit le moi stp parce que ça me stresse de faire des incohérences ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inuyasha-sesshomaru.forumgratuit.org/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Dim 11 Juil - 3:16

Owiii ça provoquera des événements intempestifs sur le fofo et j'imagine bien Sei tirer la tronche à chaque fois x)

Meuh non meuh non moi j'ai arrêté au galop 3 (la flemme de passer une reprise de dressage >>) pis j'ai du continuer 2-3 ans et... Bah j'ai arrêté (d'façon maintenant le club a changé de proprio et ils n'ont que des poulains dont le débourrage n'a pas vraiment été terminé... J'laisse ça aux pro moi...) Du coup je ne me permettrais jamais de faire des remarques voyons limite je suis tellement empotée que je considèrerais n'importe qui d'autre de mon niveau comme fatalement plus doué que moi xD
Revenir en haut Aller en bas
Seisuiko Kugimiya
Sirène lunatique
avatar

Féminin
Nombre de messages : 124
Age : 21
Localisation : Là où ma voix te portera...
Date d'inscription : 02/03/2009

Votre personnage
Age: 218 ans
Indice de puissance: 13
Autres:

MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Dim 11 Juil - 7:04

Hum.... pourquoi tirerais-je la tronche ? >.>

En tous cas, bienvenue Aya-chan *o*

_________________



U
ne eau, aussi pure soit-elle, peut vous être fatale...
~¤~ 2 fragments de la Shikon no Tama ~¤~


Et toi, Invité, te retrouveras-tu dans les méandres merveilleux de mon chant mortel ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-teishoku.4umer.com
Amaya Sakae

avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : http://inuyasha-sesshomaru.forumgratuit.org/forum
Date d'inscription : 09/07/2010

Votre personnage
Age: 213 ans
Indice de puissance:
Autres:

MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Dim 11 Juil - 11:55

Merci ojô-sama ^^

Bon...histoire faite mais ça doit pas être terrible. Il y aura aussi de fortes chances qu'il y ai des modifications suite à l'histoire de Sei, une fois qu'elle l'aura postée mais ça ne sera fait qu'à mon retour la semaine prochaine ^^ Merci de votre compréhension ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inuyasha-sesshomaru.forumgratuit.org/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Lun 12 Juil - 5:08

Comment ça histoire pas terrible ! Mais c'est très bien tout ça ! xD Moi ça me suffit amplement °°

(Sei tu tirerait la tronche parce qu'Ai provoquerait pleins de dégâts et ferait honte à ton clan non ?)

Pour moi c'est ok ! Si Seiken et/ou Sayome veulent bien se donner la peine de crier au feu vert également tu seras lâchée dans la nature avec ton panneau Free Hugs dans les pattes dragonnet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Seiken

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 23
Localisation : Dans mes bottes!
Date d'inscription : 27/05/2010

Votre personnage
Age: Inconnue
Indice de puissance: 12
Autres:

MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   Lun 12 Juil - 9:50

*Prend un microphone* Feu vert

*Allume le microphone*

FEU VERT!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amaya/Ai Sakae [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amaya/Ai Sakae [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» Période d'essai terminée : Gray
» [Terminé] Event # 27 - Nightmare Castle - Astuces
» Lily Evans [Terminée]
» [Indéterminée] [Caco] plus de connexion internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG Inuyasha Universe :: Le forum :: Présentation :: Fiches validées :: Youkais-
Sauter vers: